02 novembre 2017

L'essayiste #1

 
Je tiens à ce que toi qui me lis saches précisément qui je suis, où je suis et ce que j'ai à l'esprit. J'aimerais que tu comprennes ce que tu as devant toi. Tu as devant toi une femme qui depuis un certain temps, se sent radicalement en marge de la plupart des idées qui semblent intéresser les gens. Tu as devant toi une femme qui à un moment donné, a égaré le peu de foi qu’elle avait dans le contrat social, dans le majestueux modèle de l’entreprise humaine. Je ferais mieux de te dire où je me trouve et pourquoi.


Je me trouve à Bruxelles, il est midi et déjà je m’enfonce dans les méandres de mon fauteuil, réconfort absolument chaotique, mélange de satisfaction et d’inconfort, contraste subtil de mon désordre intérieur. Ce que je traverse et finis par accepter, l’insignifiance de l’expérience. C’est ce que tout habitant de la planète doit accepter dans l’absolu, car rien ne semble avoir de sens. Il existe un endroit au-delà du bien et du mal et c'est là que j'aimerais te trouver, me trouver, nous retrouver...
Nous sommes libres de vouloir, savoir, pouvoir et croire à un monde en transition. Nous sommes libres de pleurer, de rire et chanter l’indifférence générale. Répandons l’amour, la joie, l’espoir. L’espoir de se cultiver, de remettre sans cesse nos certitudes en question. Acceptons nos faiblesses avec ivresse et sagesse pour enfin pouvoir avancer d’un pas de côté.

Auteure © Christiane Désir
1 commentaires

1 commentaire:

 

Textes, images et vidéos par Christiane Désir. Sous licence "CC" Creative Commons - Attribution-NoCommerciale-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0).

Original Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff